LINDA  HYPNOSE

Hypno-Santé & Soins

lhypnose971@gmail.com

Port: +590690642904

01973183097

Siret:  79267578700016

© Copyright 2010-2019

Confiance en Soi!


La confiance en nous-même, nous l'avons tous sauf que bien des fois nous l'intériorisons au fond de nous-même au lieu de l'exprimer à l'extérieur...

Le regard des autres jouit d’une forte influence sur notre façon d’être et sur le crédit que nous nous accordons. Tantôt intimidant et pesant, tantôt accusateur et implacable, il oriente nos comportements et influence nos décisions. Bien souvent, c’est dans la mauvaise direction…


Bien entendu, vous ne pouvez pas empêcher les gens de vous regarder et de vous juger. Vous aussi vous pouvez parfois le faire machinalement dans la rue. Néanmoins, avec un minimum d’investissement personnel, vous pouvez apprendre à vous libérer de l’emprise du regard d’autrui. Vous pourrez finalement suivre votre propre ligne de conduite. Vous pourrez vivre VOTRE vie, celle que vous désirez au plus profond de vous et non pas celle que l’on vous imposerait.


Pourquoi se moquer de ce que les autres pensent ?

Je vous encourage à méditer ces 7 bonnes raisons de vous moquer de ce que les autres pensent de vous. Vous vous rendrez compte qu’en définitive, le jugement d’autrui n’est sans doute pas le mieux placé pour conditionner votre existence…


1. Les gens ne vous accordent pas autant d’attention que vous ne le pensez

L’être humain est égocentrique par nature. Quoi que vous fassiez, l’attention des autres sera davantage tournée vers leur nombril que vers vos divers faits et gestes. C’est d’ailleurs pour cette même raison que vous vous persuadez que les gens émettent des tas de jugements sur vous : si vous agissez de la sorte, vous êtes persuadé que les autres en font forcément de même… Mais vous avez tort ! Transition parfaite avec le point suivant.


2. Votre attachement au jugement d’autrui émane de votre propre tendance à juger les autres

On peut tout à fait émettre l’hypothèse que cette attention démesurée que vous accordez au regard des autres est en réalité auto-entretenue par votre propre propension à émettre des jugements sur autrui. En somme, vous jugez parce que vous avez peur d’être vous-même jugé, et vice versa. Prendre conscience de ce cercle vicieux est un excellent point de départ pour vous détacher durablement du regard des autres.


3. Tout le monde ne pense pas comme vous

Chacun se base sur une échelle de valeurs qui lui est propre pour émettre ses jugements. Par exemple, sur une échelle du ridicule de 1 à 10, vous balader en sous-vêtements dans la rue mériterait peut-être un 7. Mais, la note n’est pas la même pour tout le monde. Pour certains, ce ne sera ni plus ni moins qu’un 2 (ce n’est pas pire qu’un maillot de bain). Pour d’autres, ce serait un 10 (la honte suprême). Admettre que les autres puissent penser différemment de vous, c’est aussi les respecter. Et d’ailleurs…

 

4. Vous ne saurez jamais ce que l’on pense réellement de vous

À moins que vous ne soyez doué de télépathie, vous aurez beau vous torturer les neurones à émettre des hypothèses… vous ne connaîtrez jamais le fin mot de l’histoire ! Pire encore : votre méfiance intrinsèque vous incitera à broder le pire scénario envisageable. Alors inutile de dilapider votre énergie dans des casse-tête stériles, concentrez-la plutôt dans des entreprises plus constructives.


5. Vous ne pourrez de toute façon jamais plaire à tout le monde

Certes, il n’est jamais agréable d’essuyer des critiques ou des jugements négatifs : c’est votre ego qui en prend un coup. Malgré tout, personne n’est parfait et vous ne vivez pas dans un univers de conte de fées. Alors même si l’on vous jugeait négativement, quelle importance cela aurait-il ? Votre ligne de conduite ne pourra de toute façon jamais faire l’unanimité. Le plus important, c’est de demeurer fidèle à vous-même.


6. Vous ne voulez pas d’une estime en carton

Plus vous accordez d’importance au regard des autres, plus vous comptez sur lui. Plus vous l’utilisez pour vous rassurer sur vos choix de vie, moins vous vous faites confiance. C’est comme si le jugement des autres avait plus de valeur que le vôtre. Il s’agit plutôt de votre conduite, ce qui est tout de même un tantinet paradoxal. En remettant votre valeur entre les mains des autres, vous bafouez littéralement votre estime. Et ça, ce n’est pas envisageable !


7. Vous avez le droit de vivre VOTRE vie

Je ne trouve en aucun cas exagéré d’affirmer que se soucier du regard et des pensées des gens revient à vivre par procuration. Vous étouffez votre personnalité, vos envies et votre « petite étincelle » pour vous fondre dans un moule et susciter l’approbation générale. Frustration et amertume garanties. Comment envisager de vous réaliser dans de telles conditions ?


Aller chercher de l’aide

Si vous peinez à appliquer les conseils précédents au quotidien, vous pouvez par exemple prendre contact avec un Hypno-thérapeute qualifié. Celui-ci pourra vous guider dans votre démarche de transformation positive. Dans le choix du professionnel, soyez attentif à ses antécédents.

18 vues